Le secteur de l’assurance représente, en termes d’emplois, 350 000 personnes.  Parmi ces emplois, nous trouvons les salariés des grandes compagnies, les courtiers et les agents généraux. Mais y figurent également les mandataires d’assurance. Selon l’Orias, ils seraient un peu plus de 25.000 sur le territoire national. Un chiffre qui comprend les mandataires d’assurance et les mandataires d’intermédiaires. Qui sont-ils réellement ? En quoi consiste leur métier ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Mandataire en assurance : fiche métier

Parfois surnommé « VRP de l’assurance » est avant tout un commercial. Dans un espace donné, le mandataire gère et développe un portefeuille de client. Généralement, il est en charge de la promotion et de la vente de produit pour le compte d’une société qu’il représente. C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’appelle mandataire. En effet, c’est parce qu’il est mandaté par une entreprise mandante et que son activité est cadrée par un contrat qu’on l’appelle ainsi.

Distinctions entre mandataire en assurance et mandataire d’intermédiaire, mandataire lié et mandataire non lié

mandataire en assurance

On distingue deux catégories de mandataires : les mandataires en assurance (MA) et les mandataires d’intermédiaires en assurance (MIA). Ainsi, le mandataire en assurance agit pour le compte d’une compagnie d’assurance, comme par exemple Axa ou Generali. Le mandataire d’intermédiaire en assurance, quant à lui, agit pour le compte d’un intermédiaire en assurance. Il peut s’agir d’un courtier ou d’un agent général. Dans les deux cas, il est un intermédiaire en assurance. Selon les chiffres de l’Orias, au 31/12/2018, il y avait 2.586 mandataires et 23.265 mandataires d’intermédiaires en activité.

On distingue également les mandataires d’assurance liés et les mandataires d’assurance non liés. Les mandataires liés exercent leur activité entièrement sous la responsabilité et au nom d’une entreprise d’assurance et sont entièrement responsables. A contrario, les mandataires non liés ne le sont pas. Il convient de préciser que 70% environ sont des mandataires liés (1.838 sur 2.586). En d’autres termes, 7 mandataires (MA) sur 10 travaillent exclusivement pour une compagnie. Ajoutons également que la compagnie Axa concentre la plupart des mandataires d’assurance. A elle seule, la compagnie française mandate plus de 1.400 mandataires non liés sur les 1.838 inscrits à l’Orias au 31/12/2018.

Mission et statut des mandataires en assurance

Dans le cadre de son activité, le mandataire prospecte, analyse des besoins et propose des solutions d’assurance. En cela, il doit disposer de solides connaissances techniques tout en étant à la fois méthodique et doté du sens du relationnel. Cette limitation de son activité n’est pas de son fait, mais celui de la loi. En effet, l’article R 511 du Code des assurances fait état des limites de sa mission. Celui-ci dispose qu’elle est « limitée à la présentation, la proposition ou l’aide à la conclusion d’une opération d’assurance ». Tout en précisant qu’elle peut s’élargir « éventuellement à l’encaissement matériel des primes de cotisation ». Cependant, peu de mandataires encaissent des fonds. En effet, 89% des mandataires d’intermédiaires n’encaissent aucun fond.

Toutes les formes juridiques sont possibles pour un mandataire d’assurance et un mandataire d’intermédiaire. Ainsi, il peut exercer en tant que personne physique ou morale. Il y a donc tout un éventail de possibilités : autoentrepreneur, profession libérale, société, etc. Ainsi, les mandataires d’assurances sont à 99% des personnes physiques tandis que les mandataires d’intermédiaires sont à 69% des personnes morales.

Enfin, les possibilités d’évolution pour les mandataires sont nombreuses. En effet, l’expérience qu’ils acquièrent leur permet de devenir courtier ou d’animer un réseau.

mandataire en assurance

Mandataires en assurance : quelle formation ?

Pour devenir mandataire en assurance, il faut justifier du niveau 2 de la capacité professionnelle assurance. Ce justificatif est obligatoire, sauf pour ceux qui exercent l’activité d’assurance à titre accessoire.

Pour justifier de sa capacité professionnelle assurance de niveau 2, le mandataire doit justifier :

  • Soit par un stage professionnel d’un minimum de 150 heures. Ce stage peut être effectué :
    • Auprès d’une entreprise d’assurance, d’un courtier ou d’un agent d’assurances ou d’un mandataire,
    • Auprès d’un centre de formation choisi par l’employeur ou le mandant ;

  • Soit par une année d’expérience en tant que cadre dans une fonction relative à la production ou à la gestion de contrats d’assurance ou de capitalisation. Cette expérience réalisable :
    • Au sein  d’une entreprise d’assurance,
    • Auprès d’un courtier, d’un agent d’assurances,
    • Auprès d’un mandataire d’assurances ou d’un mandataire d’intermédiaire d’assurances.

  • Soit par l’obtention d’un diplôme spécifique (BTS assurance, etc).

 

Devenir mandataire en assurance avec notre formation IAS niveau 2

AIDF a développé pour tous ceux qui veulent devenir mandataire une formation IAS niveau 2 en ligne. Elle offre ainsi la possibilité de devenir mandataire en assurance sans se déplacer. Mais également l’opportunité d’apprendre à son rythme et d’organiser sa propre méthode d’apprentissage.

En outre, elle propose un accompagnement personnalisé qui permet de suivre sa progression ainsi qu’un accès illimité durant 1 an. De plus, elle est certifiante. En effet, notre formation IAS niveau 2 est conforme au programme minimal de stage de formation des intermédiaires en assurance et des salariés de niveau 2 approuvé par l’arrêté du 11 juillet 2008 du ministre de l’économie.

Dans un premier temps, elle passe en revue les savoirs généraux du monde de l’assurance. Puis, dans un deuxième temps, elle consacre deux unités pour traiter l’assurance des personnes. Enfin, elle se concentre sur l’assurance de biens et de responsabilité dans une quatrième unité.

Nous mettons également à disposition des apprenants un spécialiste du domaine de l’assurance, courtier depuis 2004.

Tout cela, nous vous en faisons bénéficier pour la somme de 495€. Ce qui signifie que nous sommes les moins chers sur le marché français.

Alors si vous aussi vous voulez devenir mandataire en assurance, n’hésitez plus, rejoignez notre programme de formation :

Vous pouvez retrouver toutes les formations AIDF en cliquant sur ce lien : Nos formations.

leo dictum tempus vulputate, elementum nec quis, non mi, risus.